Connection
Rituel pour une géographie du sensible / de Julie Nioche, Filiz Sizanli et Mustafa Kaplan

Ven 17.05 à 19h, 20h15 et 21h30

8 à 20€

 

Rituel pour une géographie du sensible est une invitation faite au public à traverser en douceur la construction de leurs propres frontières.

Ce sont les frontières imaginaires, psychiques, sensibles, physiques qui seront à l’oeuvre dans ces rencontres en petits groupes.

Rituel pour une géographie du sensible est une série de 3 installa(c)tions chorégraphiques proposant d’observer la façon dont chacun incarne son corps et se met en relation avec l’autre.

Par le mouvement dansé et la parole, les danseurs accompagnent le public dans leur expérimentation de ces « objets chorégraphiques », ces « espèces de » pratiques chorégraphiques, d’actions simples ou encore de jeux d’enfants…

Entre installation, performance et implication du public, ces rituels posent principalement l’enjeu de la rencontre à travers l’espace, le temps et les mouvements.

 

 

Julie Nioche :

Julie Nioche est chorégraphe, ostéopathe et danseuse diplômée du CNSMD de Paris en 1995. En 2007, avec des collaborateurs venus de contextes professionnels différents, Julie Nioche créée A.I.M.E. – Association d’Individus en Mouvements Engagés. L’association accompagne depuis ses projets et travaille à la diffusion des savoirs du corps dans la société. Julie Nioche travaille la danse comme un espace de recherche pour rendre visible des sensibilités et des imaginaires.

 

Filiz Sizanli :

Filiz Sizanli est diplômée en architecture de l’Université d’Istanbul. Interprète, elle danse dans des projets de Mathilde Monnier, d’Emmanuelle Huynh, de Yann Marussich, de Julie Nioche. Elle défend la danse contemporaine en Turquie et participe à la création du collectif Çati Studio à Istanbul dès 2000. Elle développe aujourd’hui ses propres projets avec Mustafa Kaplan au sein de Taldans.

 

Mustafa Kaplan :

Mustafa Kaplan a commencé à étudier la danse à Istanbul, où il s’était installé pour étudier l’ingénierie électronique à l’université Yildiz Technical. Après avoir dansé au sein de la compagnie Modern Ballet entre 1989 et 1992, il a travaillé au City Theater d’Istanbul en tant que chorégraphe et danseur pendant environ dix ans. Il a co-fondé plusieurs compagnies de danse dont Çati et Taldans.