Connection

Briser la glace

Introduction

Briser la glace

Exposition collective, programme de performances et d'événements, au MAGASIN du 29 mai au 4 septembre 2016.

 

Avec les oeuvres et nouvelles productions de: Ricardo Basbaum, Candice Breitz, Jacob Dahlgren, Alicia Eggert & Mike Fleming, Ceal Floyer, Goofypress,

Laura Gozlan, Leor Grady, Matteo Guidi, Adelita Husni-Bey,

Emmanuel Louisgrand, Pipilotti Rist, Allen Ruppersberg, TAKIS et Martín Vitaliti.

 

Briser la glace est un projet des membres de la session 25 de l'École du MAGASIN: Chen Ben Chetrit, Laura Caraballo, Eleonora Castagna, Chloé Curci, Giulia Pagnetti et Armance Rougiron.

 

Le postulat des commissaires de la session 25 de l'École du MAGASIN est de créer des mécanismes qui permettent de transformer le centre d'art en un lieu de vie et de partage accessible. Les oeuvres invitent le spectateur à s'approprier le centre d'art autant par le biais de l'expérience sensible et intime que par les moments d'échange et de partage. Il s'agit d'offrir un lieu libéré de certaines conventions spécifiques aux lieux d'expositions et de décloisonner les rapports entre spectateur et institution.

 

Vue de l'exposition Briser la glace. Photo: Renaud Menoud

 

 

Le dispositif scénographique

Les espaces fonctionnels

L'exposition se déploie principalement dans la Rue du MAGASIN. Les commissaires ont choisi de décomposer l'espace sous verrière en plusieurs modules fonctionnels évoquant, par le biais des oeuvres qui y sont présentées, des fonctions du quotidien, qui s'exercent habituellement dans des espaces domestiques ou publics : jouer, dialoguer/communiquer, cuisiner, se documenter/travailler, se reposer...

 

Au milieu du parcours de l'exposition, une enclave a été aménagée dans l'espace des galeries pour y construire un amphithéâtre. Pendant toute la durée de l'exposition, cet amphithéâtre accueille un programme d'événements (performances, rencontres, conférences, projections...).

 

Les échafaudages

Un système d'échafaudages se déploie dans l'ensemble de la Rue. Ils servent tour à tour de:

- signes de délimitation visuelle des différents espaces fonctionnels,

- structures/armatures utilisées pour la présentation de certaines oeuvres (niches, supports, socles),

- éléments constitutifs de certaines oeuvres produites spécifiquement pour l'exposition.

 

Vue de l'exposition / Candice Breitz, MA and PA, From the Babel Series, 1999. Photo : Renaud Menoud.

 

L'ensemble de l'exposition est donc investi par cet élément urbain et identifiable pour le visiteur. Pour les commissaires de l'exposition, les échafaudages agissent comme une réminiscence de l'espace public, qu'elles choisissent d'introduire dans le centre d'art. La matière brute, métallique, fait écho aux caractéristiques architecturales de l'espace de la Rue (la verrière, le sol en béton). La fonction première de l'échafaudage, quant à elle, évoque l'idée de processus, de construction : l'exposition est pensée comme un projet en cours, non-achevé, comme une proposition que le visiteur est invité à compléter. 

La notion d'"accessibilité"

La gratuité d'entrée: "les commissaires invitent!"

Avec l'objectif de rendre l'exposition la plus accessible possible, les commissaires ont consacré une partie du budget de Briser la glace à la mise en place de la gratuité d'entrée au MAGASIN pendant les trois mois d'ouverture au public de l'exposition.  

 

La place du spectateur

Avec la volonté favoriser un rapprochement entre le visiteur et les oeuvres, le choix des commissaires s'est porté sur des oeuvres au caractère interactif (Jacob Dahlgren, Goofypress, Leor Grady, Matteo Guidi), qui peuvent être manipulées par le spectateur, ainsi que sur des dispositifs de présentation (Pipilotti Rist, Emmanuel Louisgrand) pensés pour inciter le spectateur à expérimenter l'exposition de façon active. D'autres installations, par nature, invitent le spectateur à déambuler parmi les éléments constitutifs de l'oeuvre (Laura Gozlan, Ricardo Basbaum).

Les oeuvres

Emmanuel Louisgrand
Magic Beans, 2016
Échafaudage, roulettes, planches de bois, sandow, seaux de maçon, terreau, système d'arrosage automatique, haricots d'espagne
Courtoisie de l'artiste

 

Emmanuel Louisgrand, Magic Beans, 2016. Photo : Renaud Menoud.

Emmanuel Louisgrand, Magic Beans, 2016. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Jacob Dahlgren
The wonderful world of abstraction, 2006
Structures aluminium et rubans de soie
525 × 525 × 400 cm
Courtoisie Andréhn-Schiptjenko, Stockholm

 

Jacob Dahlgren, The wonderful world of abstraction, 2006. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Candice Breitz
MA and PA. From The Babel Series, 1999
Vidéos, 1 mn 03 sec en boucle
Collection de la Fondation ARCO/IFEMA - CA2M, Madrid

 

Candice Breitz, MA and PA. From The Babel Series, 1999 (détail). Photo : Renaud Menoud.

Candice Breitz, MA and PA. From The Babel Series, 1999. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Ceal Floyer
Solo, 2016
Pied de micro Koenig and Meyer 'Proline', brosse à cheveux
Courtoisie de l'artiste et de la Lisson Gallery, Londres

 

Ceal Floyer, Solo, 2016. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Martín Vitaliti
#69, 2012
Collage sur papier.Réalisé à partir de la publication originale :
BYRNE, John, Superman, n° 42, Ediciones Zinco, Barcelone, 1987
Collection privée
Courtoisie galerie etHALL, Barcelone

 

Martín Vitaliti, #69, 2012. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Allen Ruppersberg
Spell for Creating a Familiar / 1st Attempt, 2010
46 tirages LightJet contrecollés sur pvc
Courtoisie de l'artiste et galerie Air de Paris, Paris

 

Allen Ruppersberg, Spell for Creating a Familiar / 1st Attempt, 2010. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Jacob Dahlgren
I, the world, things, life
Installation interactive de cibles
Courtoisie Andréhn-Schiptjenko, Stockholm

 

Jacob Dahlgren, I, the world, things, life. Photo : Renaud Menoud.

 

 

TAKIS
Electro-magnetic !, 1970
Fibre de verre, bois, plexiglas et électro-aimant
Courtoisie Musée de Grenoble, Grenoble

 

TAKIS, Electro-magnetic !, 1970. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Matteo Guidi
Retomar sonidos, 2015-2016
Table, objets divers et piste audio en boucle
Avec la participation d'un groupe de détenues du pénitencier Brians 1
Courtoisie de l'artiste

 

Matteo Guidi, Retomar sonidos, 2015-2016. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Alicia Eggert & Mike Fleming
You are (on) an island, 2011
Structures métalliques, néons
Courtoisie des artistes

 

Alicia Eggert & Mike Fleming, You are (on) an island, 2011. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Leor Grady
Untitled (Wall), 2007-2016
Coussins, mouchoirs, papier, machine à broder
Courtoisie de l'artiste

 

 

Leor Grady , Untitled (Wall), 2007-2016. Photo : Renaud Menoud.

Leor Grady , Untitled (Wall), 2007-2016. Photo : Renaud Menoud.  

 

 

Goofypress
Ideal Reading, 2016
Installation matériaux divers (MDF laqué, bois, échafaudage, papier, photocopieuse, livres, affiches)
Courtoisie Goofypress / Julien Villaret

 

Goofypress, Ideal Reading, 2016. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Adelita Husni-Bey
A World Free of Poverty, 2014
Série de 6 photographies
C-print
70 x 100 cm chaque
Collection Taurisano
Courtoisie de l'artiste et de Laveronica arte contemporanea, Modica

 

Adelita Husni-Bey, A World Free of Poverty, 2014. Photo : Renaud Menoud.

Adelita Husni-Bey, A World Free of Poverty, 2014. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Pipilotti Rist
I'm a victim of this song, 1995
Vidéo, 5 mn 06 sec en boucle

 

Pipilotti Rist, I'm a victim of this song, 1995. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Ricardo Basbaum
Diagram (La société du spectacle (and NBP)), 2007
Sticker vinyle
Collection de la Fondation ARCO/IFEMA - CA2M, Madrid 

 

Ricardo Basbaum, Diagram (La société du spectacle (and NBP)), 2007. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Laura Gozlan
Through the Silver Globe, 2015
Installation vidéo, 11 mn en boucle
Verre, cire stéarique, mousse polystyrène extrudé, miroir, aluminium, minéraux
Courtoisie de l'artiste et de la galerie Escougnou-Cetraro, Paris 

 

Laura Gozlan, Through the Silver Globe, 2015. Photo : Renaud Menoud.

 

 

Le programme public

Pour en savoir plus

Sur les commissaires de l'exposition

Le site internet de la session 25 de l'École du MAGASIN

La présentation de l'École du MAGASIN

 

Sur les artistes

- Emmanuel Louisgrand : 

Documents d'artistes Rhône-Alpes

et sur le site internet du CNAP - Centre National des Arts Plastiques

 

- Jacob Dahlgren : 

www.jacobdahlgren.com (en anglais)

 

- Candice Breitz : 

www.candicebreitz.net (en anglais)

et dans les collections de l'IAC - Institut d'Art Contemporain Villeurbanne / Rhône-Alpes

 

- Ceal Floyer :

sur le site de la Lisson Gallery, Londres (GB) (en anglais)

 

- Martín Vitaliti :

www.martinvitaliti.net (en anglais)

 

- Allen Ruppersberg :

sur le site internet de l'IAC - Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne / Rhône-Alpes

et dans les collections du MoMA, New-York (EU) (en anglais)

 

- TAKIS : 

dans les collections du Musée de Grenoble

et dans les collections du MAC/VAL - Musée d'Art Contemporain du Val de Marne

 

- Matteo Guidi :

sur le projet de recherche artistique et anthropologique Cooking in Maximum Security (en anglais)

 

- Alicia Eggert & Mike Fleming :

sur le site internet de Mike Fleming (en anglais)

 

- Leor Grady : 

leorgrady.com (en anglais)

 

- Goofypress :

goofypress.com (en anglais)

 

- Adelita Husni-Bey :

sur le site internet de Laveronica arte contemporanea, Modica (Sicile, IT) (en anglais)

 

- Pipilotti Rist :

sur le site internet de l'IAC - Institut d'Art Contemporain de Villeurbanne / Rhône-Alpes

 

- Ricardo Basbaum :

sur le site internet de NBP (en anglais, portugais et allemand)

 

- Laura Gozlan :

www.lauragozlan.com (en anglais)